La Maison des Enfants

Notre nouveau blog

Désormais, retrouvez les informations et les photos des travaux des enfants sur :

 

http://lamaisondesenfants-louveciennes.net

 

DSC04167

 

DSC04147

 

DSC04161

Posté par bloglouveciennes à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 septembre 2008

Saint Michel et le dragon


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Deux héros personnifient l’antagonisme Automne/Printemps : Saint Georges (célébré le 23 avril), évite le dessèchement de la terre au printemps, grâce à sa victoire sur le dragon qui interdit l’accès aux eaux. Saint Michel (fêté le 29 septembre), quant à lui, est l’archange et le juge suprême devant la vie éternelle. Il terrasse à son tour, en automne, un monstre dont la bouche rejette alors l’eau qui redonne l’humidité à la terre. Ces deux tueurs de dragon personnifient les préoccupations du monde agricole, les craintes et les espoirs d’une paysannerie qui se christianise avec lenteur et sauvegarde ses propres mythes créateurs. Ils servent de médiateurs entre la terre et le ciel et assistent les hommes dans leur maîtrise de la fécondité et fertilité. Ils assurent le passage entre la religion des champs et celle de la chapelle, la première sacralisant la terre et les saisons, la seconde donnant une réponse possible aux inquiétudes métaphysiques du peuple.   

Posté par bloglouveciennes à 13:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 octobre 2008

La Fête des morts


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

En avance sur notre calendrier, ce travail s'inscrit dans la tradition de fête des morts célébrée début novembre.
La fête du premier novembre a une origine très lointaine puisqu'en fait elle nous provient en ligne directe des Celtes. En effet, ceux-ci divisaient l'année en deux saisons, l'hiver et l'été. Le premier novembre était une date très importante puisqu'ils fêtaient le début de l'année. C'est la fête de Samain (Samain ou Samhuin signifie en irlandais "affaiblissement" ou "fin de l'été"). C'était donc une fête de passage, la fin de l'été marque le début de l'hiver.
Samain était aussi la fête des morts, ou plus exactement de la communication entre les vivants et les morts. Ainsi cette nuit, les tombes sont ouvertes et le monde visible et invisible communiquent : les habitants de l'Autre monde peuvent faire irruption sur la surface de la terre, et les humains peuvent s'engager dans le domaine des dieux, des héros et des défunts.
Cette conception des relations entre morts et vivants a perduré très longtemps. Ainsi, dans les pays anglo-saxons, la fête de la Toussaint est accompagnée de la célèbre manifestation folklorique Halloween.
La fête de la Toussaint fut instituée en France et en Allemagne sur l'ordre de l'empereur Louis le Pieux en 835.
La célébration, le premier novembre, de la fête de la Toussaint est donc un essai tenté par l'Eglise pour donner une couleur de christianisme à l'ancien rite celtique; en substituant aux âmes des morts, les saints comme véritables objets d'adoration.
Pour l'Eglise catholique, la Toussaint n'est pas autre chose que la fête de Tous les Saints, c'est-à-dire de la Communauté des vivants et des morts.

Posté par bloglouveciennes à 14:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2008

Triptolème


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Dimitri est fêté le 26 octobre. Il signifie Amoureux de la terre (grec). Il provient du nom Déméter, déesse de la fertilité et des moissons dans la mythologie grecque. Il est fêté en octobre pour célébrer le semis du blé d'hiver. C'est à cette période que le blé est semé. il poussera jusqu'en été où il sera récolté. Déméter enseigna aux humains le travail des semis et du labour. Elle rencontra le roi Céléos. Pour le remercier de son accueil, elle prit le fils du roi, Triptolème, et lui enseigna l'art de l'agriculture. Celui-ci devait en retour enseigner cet art au reste des humains. Elle donna à Triptolème un char ailé, tiré par des dragons, et des grains de blé afin qu'il en répande la culture par toute la terre. Voici donc un voyage de Triptolème sur son char, de la nuit étoilée aux terres des hommes.

Posté par bloglouveciennes à 01:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2008

Saint Narcisse

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Ce 29 octobre, nous fêtions la Saint Narcisse.
Si cette date du calendrier honore le souvenir de Narcisse de Jérusalem, évêque chrétien du deuxième siècle, nous avons remonté les origines mythologique de ce prénom et son rapport avec une certaine fleur portant le même nom.
Dans la mythologie grecque, Narcisse (en grec ancien  Nárkissos) est le fils du dieu fleuve Céphise et de la nymphe Liriope. Un jour qu'il s'abreuve à une source, il voit son reflet dans l'eau et en tombe amoureux. Il reste alors de longs jours près de la source à se contempler et à désespérer de ne jamais pouvoir rattraper sa propre image. Il finit par dépérir puis par mourir, et est pleuré par ses sœurs les naïades. À l'endroit où l'on retire son corps, on découvre des fleurs blanches : ce sont les fleurs qui aujourd'hui portent le nom de narcisses. Narcisse a marqué les esprits puisqu'aujourd'hui encore, on dit d'une personne qui aime trop sa propre image qu'elle est narcissique. Cette journée narcissique a donc été l'occasion de s'essayer à l'autoportrait, mais nous avons également consacré cette séance de dessin à la fleur (ici narcisse blanc) dont le bulbe est planté en automne.

La journée a beau avoir été propice à l'autocontemplation, nous ne perdons pas de vue les attentions, les soutiens divers à nos projets, ceux qui dans l'ombre encouragent les premiers pas artistiques des enfants de Louveciennes. A cette occasion, La maison des enfant se joint à moi pour remercier Nicole sans qui ce blog n'existerait pas.

Posté par bloglouveciennes à 22:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 novembre 2008

Les chimères.


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Hier, nous avons terminé un petit film d'animation "hors programme Fêtes calendaires" sur le thème des chiméres. A partir d'éléments animaliers nous avons composé un groupe de créatures imaginaires. Voici leur parade.

Posté par bloglouveciennes à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2008

Flora la romaine.


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Retour au thème des Fêtes calendaires. Le 24 Novembre, nous fêterons la Sainte Flore.

Si cette fête du calendrier chrétien fait référence au martyre de Flore de Cordoue (torturée puis décapitée le 24 novembre 851 pour ne pas avoir abjuré sa foi chrétienne), le prénom Flore trouve ses origines dans la plus lointaine mythologie romaine.

En effet, Flora était la puissante déesse des fleurs et du printemps. Elle était représentée la tête et les mains chargées de fleurs.

On raconte que Flora joua un rôle dans la naissance de Mars le dieu romain de la guerre : Flora toucha le ventre de Junon qui souhaitait avoir un enfant. C''est ainsi que Junon fut fécondée et accoucha plus tard du dieu Mars.

Les romains célébraient chaque année en avril la déesse Flora à l'occasion de jeux floraux appelées les Floralies. Ces fêtes, qui se célébraient durant cinq nuits consécutives, consistaient en chasses, danses et en représentations mimiques et dramatiques. Les chasses avaient lieu dans un cirque spécial, appelé cirque de Flore, situé hors de la ville, dans une petite vallée formée par le mont Viminal et la colline des Jardins.

Donc, en avance de quelques jours sur ce 24 novembre, les enfants de l'atelier de dessin animé ont "honoré" à leur manière l'ancienne divinité romaine en lui offrant un portrait floral animé.

Posté par bloglouveciennes à 04:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2008

L'ours en novembre.


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton
hq

Fin novembre, l'ours commence son hivernation. ll n’hiberne pas véritablement, à l’instar de la marmotte par exemple, mais son activité est fortement réduite : diminution du rythme cardiaque, de la température et de la consommation d’oxygène pour une période de trois à sept mois. Un bouchon fécal obstrue l’intestin, l’ours cesse de s’alimenter, d’uriner et de déféquer. Sa survie dépend entièrement de ses réserves de graisse. Si tous les ours réduisent leur activité, certains continuent cependant de sortir régulièrement de leur tanière, histoire de se dégourdir les pattes. Dans nos anciennes cultures, on voyait dans l'ours un symbole de vie et de mort car il semblait mourir chaque automne et renaître au printemps. Ce cycle de mort et de renaissance accompagnait celui de l'arbre perdant ses feuilles pour le sommeil de l'hiver et les retrouvant au réveil du printemps.
Voici donc la fin de l'automne, un ours et des arbres à l'heure de commencer une nouvelle hivernation.

Posté par bloglouveciennes à 00:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 novembre 2008

Delphine, Delphes, Dauphin...


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

En ce 26 novembre, nous fêtions la Saint Delphine. Le prénom Delphine provient du latin Delphinus qui provient lui-même du grec Delphis signifiant dauphin. En cherchant de plus près les histoires cachées derrière ce prénom, nous avons découvert la légende grecque de la création de la ville de Delphes. Le site de Delphes, célèbre pour les oracles de la Pythie, est un espace mystérieux et sauvage rempli de souvenirs mythiques : celui de Gaia, la Terre-Mère, première déesse du lieu, qui engendra le serpent Python. Apollon, désireux d'y établir un oracle pour guider les hommes, tua Python avec son arc et s'appropria l'oracle (vous aurez sans doute remarqué cette parenté entre le mot Python et la Pythie ?). Ayant aperçu un bateau crétois au loin, il se changea en dauphin et,  bondissant autour du navire, il fit de l'équipage ses premiers  prêtres. Delphis signifiant dauphin en grec, on appela Delphes ce site en mémoire de l'incarnation divine d'Apollon.

De cette histoire, nous avons retenu quatre épisodes que nous avons illustrés en images :
- Apollon contre le Python. 
- Apollon transformé en dauphin 
- Le dauphin guide les marins crétois 
- Les prêtres et le temple de Delphes.

Posté par bloglouveciennes à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 décembre 2008

Les cauchemars de Xavier !!!!


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

3 décembre.

Le hasard du calendrier nous a amenés à fêter la Saint Xavier aujourd'hui.
Peu de choses à dire sur ce prénom ancien, un dérivé de Etchaberri qui signifie "maison neuve" en basque.
Il fut rendu célèbre par Saint François Xavier (1506-1552) qui naquit en Navarre, au château de Xavier. Après sa rencontre avec saint Ignace de Loyola, il fut l’un des premiers jésuites ; évangélisateur des confins du monde, il fut missionaire aux Indes, en Chine et au Japon. Son corps repose dans la basilique de Goa en Inde. On dit qu'il est imputrescible (il ne se décompose pas) et que ses cheveux ainsi que ses ongles continueraient de pousser, ce qui nécessiterait qu'on les lui coupe de temps en temps.

L'animateur des ateliers de dessin animé portant précisément ce prénom, les enfants ont eu l'occasion de triturer son image.
Et vu le résultat, on peut en effet dire qu'ils lui ont fait sa fête...

Posté par bloglouveciennes à 21:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2008

Saint-Nicolas


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Saint Nicolas est ancêtre du Père Noël. Il est né à la fin du III e siècle en Asie mineur dans la région correspondant à la Turquie actuelle et était l'évêque de Myre. Il fut tué le 6 décembre 343, et c'est la date qu'on a gardé pour le fêter. On lui attribue des miracles dont celui qui a inspiré la chanson des trois enfants et du boucher. L'origine de cette légende viendrait en fait d'une mauvaise compréhension d'un vitrail de l'église de Saint-Nicolas-de-Port : on y voit trois petits chevaliers au pied de Saint Nicolas. Cette grande différence de taille aurait au fil du temps créé un malentendu. on a fini par voir à la place des trois chevaliers trois petits enfants. Depuis le XIIe siècle, on raconte dans bon nombre de pays que Saint Nicolas, déguisé, va de maison en maison dans la nuit du 5 au 6 décembre pour demander aux enfants s'ils ont été obéissants. Les enfants sages reçoivent des cadeaux, des friandises et compagnon de Saint Nicolas, le Père Fouettard s'occupe des méchants. La Saint Nicolas est fêtée dans de nombreux pays notamment en France, Allemagne, Suisse, Luxembourg, Belgique, Hollande, Russie, Pologne, Autriche. Saint Nicolas est toujours accompagné d'êtres qui en sont la représentation inverse dont le Père Fouettard est le plus célèbre. Le Père Fouettard apparait seulement au 16 ème siècle. Le Père Fouettard n'a pas une origine mais plusieurs. Pour certains il est la représentation du boucher de la légende de Saint Nicolas, alors que dans l'est de la France il représente Charles Quint lorsqu'il assiégea la ville de Metz. Pour les Hollandais encore il représente les Maures.

Posté par bloglouveciennes à 23:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2008

Sankta Lucia & l'arbre décoré


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Pour le dernier atelier de l'année 2008, deux thèmes ont été abordés dans ce film qui flirte formellement avec les chefs d'œuvre de série B du cinéma  d'horreur... Âmes  sensibles donc, s'abstenir !

La Sainte-Lucie (Sankta Lucia en suédois, mais communément appelé Lucia) est une célébration ayant lieu le 13 décembre en honneur de la fête de Sainte Lucie de Syracuse. Lucie est un prénom venant du latin lux, lucis, désignant la lumière, et la lumière est à l'honneur lors de cette célébration. La coutume marque le début de la saison de Noël. Traditionnellement une fête importante dans toute la Chrétienté occidentale, elle est aujourd'hui célébrée en Scandinavie et en Europe méridionale, particulièrement en Suède, au Danemark, en Norvège, en Finlande, en Italie, en Bosnie, en Islande et en Croatie. Avant la réforme du calendrier grégorien au XVIe siècle la fête tombait le jour du solstice d'hiver dans l'hémisphère nord. La Sainte Lucie annonce la victoire sur les ténèbres et en son honneur le rouge et le vert, couleur de vie, transforment la maison  en réceptacle festif, où trône le traditionnel bouc de paille, symbole de Fertilité. À l’aube du 13 décembre, les jeunes filles, vêtues de blanc et coiffées de couronnes d’argent visitent les maisons d’amis en chantant des cantiques et en distribuant des gâteaux typiques parfumés aux épices. Chaque groupe de jeunes est conduit par sa Santa Lucia, une jeune fille arborant une couronne de houx sur laquelle brulent des bougies allumées. Les bougies représentent le feu qui refuse de prendre la vie de Sainte-Lucie au bucher. Arrêtée puis martyrisée à Syracuse au IVe siècle, sur la dénonciation de son fiancé païen, elle aurait eu les yeux arrachés. C’est en mémoire de ce supplice qu’on la présente souvent portant ses yeux sur un plateau ou au bout de ses doigts. C’est le symbole de la lumière perdue.  C’est aussi le symbole lié au bien et au mal, à la lumière et aux ténèbres, à la mort et à la renaissance. D’où les différents noms pour parler de Lucie : « lumière des yeux », « lumière de la vue, « lumière cosmique » qui révèlent un symbolisme d’une très grande intensité se rapportant à l’alternance du jour et de la nuit, mais aussi une vision cosmologique héritée des traditions passées et des cultures rurales.   

L'arbre de Noël. Entre 2000 et 1200 avant JC, on parlait déjà d'un arbre le jour du 24 décembre, jour considéré comme celui de la renaissance du soleil. Il s’agissait de l'épicéa, symboliquement « arbre de l'enfantement ». Le calendrier Celte était basé sur les cycles lunaires ; à chaque mois lunaire était associé un arbre. Celui de décembre était l'épicéa. Au moment du rite païen du solstice d'hiver, un arbre, symbole de vie, était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. À partir de 354, l'Eglise célèbre la naissance du Christ, le 25 décembre. Au XI siècle, l'arbre de noël, garni de pommes rouges, symbolisait l'arbre du paradis. C'est au XIIe siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisément en Alsace. C’est là que l’on le nomme "arbre de noël" vers 1521. Au XIVe siècle, les décorations étaient composées de pommes, de confiseries et de petits gâteaux. À cette même époque, l'étoile au sommet de l'arbre, symbole de l'étoile de Bethléem commença à se répandre. Ce sont les Protestants en 1560 qui développèrent la tradition du sapin de noël pour se démarquer des Catholiques. Au XVIIe et XVIIIe siècle apparaissent les premiers sapins illuminés. On utilisait des coquilles de noix remplies d'huile à la surface desquelles des mèches flottaient ou des chandelles souples nouées autour des branches. C'est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de noël dans le château de Versailles. On trouva par la suite de plus en plus d'arbres de Noël particulièrement en Alsace-Lorraine, où existait déjà la tradition du sapin. En 1837, la duchesse d'Orléans, Hélène de Mecklembourg, d'origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries. La coutume se répand bientôt dans la bourgeoisie française. Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d'Alsace-Lorraine qui firent largement connaître la tradition de l’arbre de Noël aux Français. C'est à cette période que le pays entier adopta cette tradition…

Posté par bloglouveciennes à 19:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 janvier 2009

Les fèves et les ancêtres.

 


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

 

 

"Depuis l’Antiquité, la fève est considérée comme “symbole des morts”.
Signe de leur existence,
offrande à leurs descendants,
retour du bon temps.

Mais il est aussi symbole de l’embryon,
l’enfant à naître y est représenté, et à la fois l’âme d’un ancêtre, dans une conception de renaissance, les Égyptiens imaginaient la vallée de la mort, comme un” champ de fèves” en attendant la réincarnation,
phase de la vie,
symbole du cycle de la vie,
et donc selon les Pythagoriciens manger des fèves c’est manger ses ancêtres et se couper de ses éventuels descendants.
Car en mangeant vous coupez le flux de la vie.

La fève a néanmoins connue d’autres destinées gastronomiques,
fruit des offrandes lors des cérémonies de mariage et des labours.

En Occident, le retour de la fève, christianisé, se fera à l’occasion de l’Epiphanie,
ou le roi élu mordra d’abord sur une fève, symbole de son élection d’un jour.
Sorte de petit Jésus, petit enfant, sauveur."
( sources :petite-lanterne.over-blog)

Posté par bloglouveciennes à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2009

Janus

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Janus.

Un dieu romain à deux visages. L'un tourné vers la guerre, l'autre vers la paix. À Rome, son temple principal a la particularité d'avoir les portes ouvertes en temps de guerre et fermées en temps de paix.
L'évocation de ce dieu a été l'occasion d'explorer la technique d'animation du "lipsing" :
pour faire parler un personnage, on conçoit une série d'expressions de bouches correspondant à notre phonétique. A chaque syllabe prononcée correspond donc une forme de bouche. Le but du jeu était donc ici de faire parler des visages de Janus. Le visage tourné vers la paix prononçait un mot relatif à la paix, et celui tourné vers la guerre prononçait un mot relatif à la guerre. Ainsi par exemple, "pour "bombarder", nous avions les trois syllabes "bom", "bar", "der". Et nous avons placé sur le visage trois formes de bouches différentes pour exprimer cette suite de sons. Une fois que les images ont été filmées, les enfants ont enregistré leur propre voix pour assurer le doublage en essayant de se synchroniser avec les images.

Posté par bloglouveciennes à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2009

La befana

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq



La Befana appartient aux figures folkloriques, pourvue de dons, liés à la fête de la nativité. La légende dit que la Befana passe dans chaque maison où vivent des enfants la nuit précédant l'Épiphanie (le 6 janvier). Ces derniers accrochent une chaussette non loin de la cheminée ou de la fenêtre. Pour ceux ayant été bons et gentils au long de l'année, la Befana dépose dans leur chaussette des caramels ou des chocolats, en revanche, pour ceux qui n'ont pas été gentils elle remplit les chaussettes de charbon. La Befana est souvent décrite comme une vieille volant sur son balai. Mais, à la différence d'une sorcière, elle est souvent souriante et porte une bourse et un sac plein de bonbons, de cadeaux, mais aussi de charbon. (Wikipedia)

Posté par bloglouveciennes à 00:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2009

Autour de la Chandeleur.

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

A l'occasion de l'Hypapante, ancêtre de la chandeleur dans la Méditerranée orientale, la vierge Myliargoussa stoppait les moulins à vent car le 2 février, les moulins se reposent, les esclaves se reposent et les ânes se reposent". Le but était d'honorer la nature et de se garantir un temps clément en cette période où la végétation était encore fragile.

La coutume de la chandeleur consistait à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. On dit aussi que les crêpes mangées ce 2 février,  par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire et évoquent le retour du printemps après l'hiver sombre et froid. Dans plusieurs traditions, on guette également le retour de l'ours ce jour là comme un signe de la fin de l'hiver.


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Posté par bloglouveciennes à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2009

K.....


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Posté par bloglouveciennes à 13:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2009

KUKERI

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Le festival des Kukeris dans le village bulgare de Shiroka Luka. Il prend son origine dans un antique rituel thrace célébré à la fin de l’hiver. Les hommes, habillés de vêtements en laine (certains ressemblent à des animaux), dansent et font beaucoup de bruit avec leurs cloches accrochées à leur taille. Ils portent également des masques et des bâtons en bois. L’objectif principal de ce rituel est de réveiller la Terre pour une renaissance et d'apporter la fertilité.

Posté par bloglouveciennes à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mars 2009

Les papillons de la Saint Pépin

 

 

 

Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

 

 

Le 21 février, nous fêtions la Saint Pépin.

 

Saint Pépin de Landen
Maire du palais d'Austrasie sous Clotaire II et Dagobert I (+ 640)
Confesseur. Duc de Brabant, maire du palais sous Clotaire II et Dagobert, il était fidèle à son roi qui lui accordait toute sa confiance. Dans la corruption des plaisirs de son époque, il sut faire les nécessaires remontrances à son souverain. Ce "conducteur des rois", comme il fut surnommé, laissa un tel souvenir de sainteté qu'il fut considéré comme un saint bien qu'il n'ait été ni moine, ni prêtre, ni évêque, ni ermite. Par sa fille sainte Begge, il est l'ancêtre de Charlemagne.

 

En francique, "pep" signifie "petit.

 

Nous avons donc observé des petites choses : des planches d'insectes, et unanimement plébiscité, le papillon s'est retrouvé agrandi en dessin.

 

Posté par bloglouveciennes à 13:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

La planète Mars et le dieu Arès...


Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton hq

Arès est le dieu grec de la guerre, de la brutalité et du carnage.
L'équivalent du dieu romain Mars.
Grand-écart donc entre l'invasion des petits hommes verts depuis le sol rougeoyant de la planète Mars et les exploits guerriers grecs façon peinture sur poterie d'époque ...

Posté par bloglouveciennes à 20:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :