Pour lire les vidéos avec une meilleure qualité, cliquez sur le bouton
hq

Fin novembre, l'ours commence son hivernation. ll n’hiberne pas véritablement, à l’instar de la marmotte par exemple, mais son activité est fortement réduite : diminution du rythme cardiaque, de la température et de la consommation d’oxygène pour une période de trois à sept mois. Un bouchon fécal obstrue l’intestin, l’ours cesse de s’alimenter, d’uriner et de déféquer. Sa survie dépend entièrement de ses réserves de graisse. Si tous les ours réduisent leur activité, certains continuent cependant de sortir régulièrement de leur tanière, histoire de se dégourdir les pattes. Dans nos anciennes cultures, on voyait dans l'ours un symbole de vie et de mort car il semblait mourir chaque automne et renaître au printemps. Ce cycle de mort et de renaissance accompagnait celui de l'arbre perdant ses feuilles pour le sommeil de l'hiver et les retrouvant au réveil du printemps.
Voici donc la fin de l'automne, un ours et des arbres à l'heure de commencer une nouvelle hivernation.